Call for Proposals – Français

Les Humanités numériques de Michigan State University sont fières de continuer leur Global DH Symposium. Ceci fait la septième année de ce symposium dont les trois derniers furent entièrement virtuels. L’érudition des humanités numériques continue à être motivée par le travail à l’intersection de plusieurs disciplines et un engagement éthique à préserver et à approfondir l’accès aux matières culturelles.

Les humanités numériques furent un champ d’étude clé pour interroger des récits de chahut, de connexion, de virtualité, de surveillance, de parti pris algorithmique, de data et résistance, de fossé numérique, et de responsabilité numérique. En ce moment, formé par une pandémie globale et la crise climatique, ces récits et ces conversations sont plus que jamais d’actualité.

Avec ces problèmes comme point de mire, nous accueillons les propositions communication sur les intersections des humanités numériques ; la race et l’ethnie ; le féminisme, l’intersectionnalité et le genre ; et les cadres anti-colonial et décoloniale. Des travaux qui traversent des frontières avec un emphase sur le partenariat transnational et sur les données accessibles au niveau global sont particulièrement invités. Enfin nous invitions le terme « humanités » de manière générale pour inclure la discussion des problèmes qui encourage une compréhension interdisciplinaire des humanités.

Ce symposium, qui inclura plusieurs formats de présentation, invite des propositions de communication (résumés de 250 à 300 mots) avant minuit (de votre fuseau horaire) mercredi le 1ère décembre :

Cette année nous prévoyons et nous invitions des contributions sur les thèmes suivants :

  • Les humanités numériques, l’environnement, et la crise climatique
  • Problèmes relatifs aux services de santé et les humanités numériques
  • Les humanités numériques au niveau mondial pendant une pandémie globale

Nous invitons toujours des contributions sur les thèmes suivants :

  • Le rapport entre tout ce qui est relatif aux communautés indigènes et l’internet
  • La surveillance, la censure et/ou les données sur la vie privée dans un contexte mondial
  • Les échecs de production ; l‘échec comme pratique des humanités numériques
  • L’héritage culturel dans plusieurs contextes, particulièrement des cultures non-occidentales
  • Les données ouvertes, libres à accéder et la préservation des données comme résistance
  • Comment les identités et leurs intersections informent les humanités numériques
  • Pédagogies numériques et mondiales et des technologies émergentes
  • L’équité et l’inclusion quant à l’accès numérique
  • Les humanités numériques, le post-colonialisme et l’anti-colonialisme
  • Les frontières, la migration et/ou la diaspora et leurs connexions à l’internet
  • Le multilinguisme et l’internet
  • Les dialogues et les collaborations de recherche mondiale
  • La communication intellectuelle et la production de savoir dans un contexte mondial
  • Les mondes virtuels et la narration numérique

Les formats de présentation :

  • Communication « tour d’éclair » de 5 minutes  (proposition de communication de 250 à 300 mots)
  • Communication de 15 minutes (proposition de communication de 250 à 300 mots)
  • Panel de 90 minutes  (proposition de communication de 100 mots qui décrit le panel et une proposition de communication de 100 mots pour chaque communication dans le panel)
  • Workshop de 60 minutes  (proposition de communication de 250 à 300 mots)
  • Vitrine de projets de recherche (proposition de communication de 250 à 300 mots)
    • Ceci sera similaire à un tour de table ou les présentateurs/présentatrices auront l’opportunité de partager leurs projets de recherche en petit groupe ou avec des individus. Au lieu de dicter une durée de communication, ceci permettra de réactions individuellement et ceci demandera aux présentateurs/présentatrices de partager leurs projets de recherche de manière plus décontractée qu’une communication traditionnelle.

Nous invitons aussi des propositions de communication de format non-traditionnel pour des communications virtuelles, des prestations, des lectures ou des workshops, particulièrement celles qui emploient les outils et/ou des méthodologies expérimentales pour faire de présentations collaboratrices, ce qui évoque l’esprit des humanités numériques. Nous invitons tout ce qu’on peut concevoir pour une conférence virtuelle.

Car nous utilisons un processus de révision avec répartition aléatoire à double insu, abstenez-vous d’inclure votre identité et votre institution dans votre proposition de communication.

Le Symposium de 2022 sera entièrement virtuel. Nous allons utiliser Zoom comme réseau principal. Tous présentateurs/toutes présentatrices et tous participant(e)s recevront un lien par courrier électronique en avance et tout le monde est invité à assister aux communications pour engager avec la communauté. Toute communication, tout panel y compris les communications de tour éclair (de 5 minutes) et les questions et les réponses suivantes les communications seront diffusées en direct sur YouTube. Tout.e.s sont bienvenu.e.s  à regarder et à participer en posant des questions dans le chat sur YouTube. Des questions peuvent être posées soit dans Zoom, soit dans le chat de YouTube.

Les présentateurs et présentatrices seront obligé.e.s de rejoindre le Zoom pendant leur séance mais tout le monde aura le choix de ne pas diffuser leur communication en direct. Nous encouragerons des communications pré-enregistrées pour ceux qui ont des souci quant à leur connexion d’internet ou leur bande passante. Nous encourageons aussi des parties de communications pré-enregistrées pour rendre créatif ce format virtuel.

Le Symposium de 2022 inclura des communications en espagnol et en français. Il y aura des traductions disponibles d’anglais en espagnol, d’anglais en français, d’espagnol en anglais, et de français en anglais. De plus, nous invitons des propositions de communication en anglais, en français et en espagnol.

Des exemples de communications des années  précédentes sont disponibles à https://www.youtube.com/channel/UCIXnjZqeQIMplf36fPecHFg et à https://msuglobaldh.hcommons.org/.

La date limite pour des propositions de communication : le 1ère décembre 2021

La date de notification des acceptations ou refus : le 15 janvier 2022